Formations

Encouragez l’utilisation du compte CPF pour répondre au besoin de formation en entreprise !

Category
Catégorie :
Formations
timer
Temps de lecture :
4
min
Mis à jour le:
31/5/22
Eva Sinnah

Eva Sinnah

Responsable Marketing


Face à la raréfaction des ressources financières, les responsables RH et les responsables formations ont besoin de trouver des solutions de financement innovantes pour définir un plan de formation. En plus d’impliquer davantage vos salariés dans la réussite de leur montée en compétences, les encourager à utiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF) favorisera la co-construction de leur plan individuel de formation. Cette démarche est bénéfique pour chaque partie. Voyons pourquoi.

Le CPF, c’est quoi ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF) a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation) en 2015 en préservant l’ensemble des droits de chaque professionnel. En quelques années, il a évolué et concerne désormais l’ensemble des :

  • salariés ;
  • indépendants ;
  • personnes en recherche d’emploi.

 

Suite à la Loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, tous les actifs peuvent visualiser non plus des heures de formation, mais un montant en euros. Il est ainsi plus simple de choisir une formation selon le crédit alloué et le besoin de formation en entreprise.

Comment consulter son compte CPF ?

Chaque personne en activité professionnelle peut dès lors consulter ce montant et opter directement pour une formation qui a été certifiée. Ce dispositif est accessible en ligne et sur une application dédiée. Il suffit de s’identifier avec son numéro de sécurité sociale et de créer son compte. 

À son lancement, grâce à un fort écho médiatique, l’application moncompteformation a été téléchargée plus de 900 000 fois.

Pourtant, début 2020, un premier bilan a laissé entendre que les Français ne profitaient pas assez de ce qui est pourtant un droit. Et cela d’autant plus qu’ils cotisent en ce sens. Selon une étude publiée en février par le service de statistiques du ministère du Travail (Dares), ce sont surtout les cadres et les plus diplômés qui en sont les premiers bénéficiaires. Or, ce sont surtout les personnes en recherche d’emploi et les salariés peu qualifiés qui ont besoin de ces formations pour assurer leur employabilité, a fortiori dans un monde du travail qui change.

Comment puis-je utiliser mon CPF ?

Votre employeur ne doit pas faire pression sur vous ou vous orienter sur la formation que vous devez suivre avec le montant de votre CPF. Vous êtes libre de choisir votre formation. Cependant, il existe deux scénarios possibles. Lorsque vous travaillez dans une entreprise, par exemple, il est possible que vos heures de formation coïncident avec vos heures de travail ou qu'elles ne coïncident pas. Dans ce qui suit, nous examinons l'implication de l'employeur.

Lorsque la formation a lieu en dehors des heures de travail

C'est la solution qui vous donne plus de liberté et d'indépendance vis-à-vis de votre employeur en termes administratifs. Dans ce cas, vous n'avez pas besoin de l'accord de votre employeur.

Lorsque la formation a lieu pendant vos heures de travail

Dans ce cas, vous êtes obligé de demander d'abord la permission à votre employeur. Si votre formation doit durer moins de 6 mois, vous devez demander une autorisation 60 jours avant le début de la formation. Si, en revanche, la formation doit durer plus de 6 mois, vous devez déposer votre demande 120 jours avant le début de la formation. L'employeur doit alors répondre dans les 30 jours. Si vous ne recevez pas de réponse, vous pouvez considérer que l'autorisation a été accordée.

Les chiffres clés de Mon Compte Formation

Une application mobile et un site web dédiés aux usagers

  • 38.8 millions de titulaires d’un compte alimenté (secteur privé et public)
  • 1573 € en moyenne par compteur pour le secteur privé
  • 96.4 heures en moyenne par compteur pour les agents publics
  • 4 millions de téléchargements de l’application mobile
  • 16.8 millions d’usagers ayant validé les CGU (conditions générales d’utilisation)

Un catalogue de formation géré via un portail dédié

  • 13 423 organismes de formation
  • 169 403 formations différentes
  • 2973 certifications
  • 2134 € prix moyen d’une offre de formation proposée

Pourquoi est-il important de répondre au besoin de formation en entreprise avec le compte CPF ?

Les salariés les plus concernés par une montée en compétences n’en ont pas toujours conscience. Dès lors, il est de la responsabilité de l’employeur de promouvoir le CPF et d’inciter ses collaborateurs à profiter des formations auxquelles ils ont droit, pour protéger leur avenir professionnel.

En parallèle, encourager ses employés à se former s’avère utile d’abord pour l’entreprise. De cette façon, vous pouvez :

  • Disposer, par définition, de salariés mieux formés et plus productifs. De plus, quel que soit le secteur désormais, la formation à de nouveaux outils numériques ou à des machines est indispensable. Ils pourront par exemple apprendre à utiliser un logiciel qui leur fera gagner du temps sur des tâches à faible valeur ajoutée, et ainsi augmenter leur performance.

  •  Fidéliser davantage les talents en écoutant leurs besoins de formation. Notamment la génération Y qui cherche à apprendre sans cesse. Le CPF est, pour eux aussi, un bon moyen de cumuler des connaissances à mettre en pratique au sein de l’entreprise.

  • Co-construire des projets de formation gagnants-gagnants, qui serviront les objectifs de formation de l’entreprise.

 

À lire aussi 👉 RH : nos conseils pour financer les besoins de formation en entreprise

 

4 actions qui informent sur le besoin de formation en entreprise via le compte CPF

Afin d’inciter vos salariés à utiliser leur crédit CPF, vous pouvez profiter de plusieurs occasions pour démontrer les avantages de ce droit.

  • Lors des entretiens professionnels : ce moment personnalisé s’inscrit comme une occasion idéale pour connaître les ambitions du salarié et la formation qui lui conviendrait. Informer les salariés de leurs droits reste dans tous les cas une obligation pour favoriser, notamment, leur montée en compétences.
  • Plus largement, communiquez à l’échelle de l’entreprise par le biais d’un e-mail et d’affichages détaillant le fonctionnement du CPF et la politique de l’entreprise à ce sujet.
  • Dans le détail, autorisez la mise en place d’un plan individuel de formation co-construit sur le temps de travail.
  • Par accord collectif, vous pouvez également apporter un abondement complémentaire au crédit CPF (voir ci-dessous).

Quels sont les messages les plus importants à transmettre à vos collaborateurs ?

Comme vous pouvez le constater, encourager vos employés à utiliser leur CPF présente de nombreux avantages.

  • Le CPF vous aide à prendre en charge votre carrière : J'utilise ces droits pour financer ma formation, et ce faisant, je suis en mesure d'améliorer mes capacités professionnelles et relationnelles. Par conséquent, j'améliore mon efficacité professionnelle.
  • Le CPF est personnel : j'acquiers des droits à la formation en travaillant, et ces droits sont épargnés dans mon CPF.
  • Le CPF est en vigueur dès l'entrée en service de vos salariés et jusqu'à leur départ en retraite. Il est important de noter que le fait de changer de profession ou de statut n'affecte pas votre droit à ces prestations.
  • Chaque année, le compte CPF est crédité de 500 ou 800 €, qui peuvent être utilisés en fonction du montant disponible : s'ils ne sont pas utilisés, ils s'accumulent d'année en année et peuvent être utilisés pour un financement supplémentaire.
  • Le CPF peut être utilisé pour tout type de formation, qu'elle débouche sur un certificat ou un diplôme.
  • MonCompteFormation est très facile à utiliser.
  • Les employés ont la possibilité de se former à leur propre rythme tout en étant accompagnés par leur patron.

 

Comment faire un abondement complémentaire au CPF ?

Depuis septembre 2020, les employeurs peuvent abonder les Comptes Personnels de Formation de leurs salariés, via un portail en ligne. En complément des droits acquis au titre de l’activité professionnelle des salariés, les employeurs attribuent ainsi des dotations complémentaires.

Par cette action, ils contribuent de manière simple au financement du plan individuel de formation des salariés. Dès lors, ils pourront co-construire des projets de montée en compétences qui seront bénéfiques pour les deux parties.

Pour cela, les entreprises doivent se connecter à l’Espace des Employeurs et des Financeurs (EDEF) :

  • Dans le menu déroulant de la typologie de dotation, elles doivent sélectionner « dotation volontaire ».
  • Elles auront ensuite à identifier le salarié.
  • Après avoir indiqué le montant abondé, elles devront payer.
  • Cette somme sera ensuite automatiquement ajoutée au CPF de la personne concernée.
  • Celle-ci peut dès cet instant l’utiliser pour payer la formation souhaitée.

En plus d’être une aide concrète pour les qualifications de vos employés, l’abondement complémentaire s’inscrit aussi comme une marque de confiance envers eux. Par conséquent, ils seront plus enclins à profiter du CPF et à mettre toutes les chances de leur côté pour évoluer dans l’entreprise.

En encourageant vos salariés à mobiliser leur CPF et en co-finançant des formations, vous vous assurez d’un investissement maximum des apprenants. Dans le même temps, vous mettez en place des solutions de financement innovantes. 

Vous avez besoin d’aide pour simplifier le recueil des besoins en formation ?
StaffSuccess Training vous accompagne dans la digitalisation de votre processus, du recueil des besoins au bilan social ! Contactez-nous pour en savoir plus !

Partager cet article 👇

Playful Linkedin Icon