Formations

Top 5 des erreurs commises par les RH dans la recherche des formations

Category
Catégorie :
Formations
timer
Temps de lecture :
3
min
Mis à jour le:
8/2/22
Eva Sinnah

Eva Sinnah

Responsable Marketing

Trouver LA meilleure formation parmi les milliers d’offres proposées par les quelques 75 000 organismes de formation français peut vite donner l’impression de chercher une aiguille dans une botte de foin. Dans un tel contexte, il n’est pas rare que les responsables formation commettent des erreurs… souvent dommageables pour l’ensemble de l’entreprise ! Pour vous prémunir d’une telle déconvenue, voici une liste de 5 erreurs à ne pas reproduire lorsque vous effectuez votre recherche de formation professionnelle.

1. Choisir une formation uniquement en fonction du prix

Certes, vous avez un budget à respecter et l’enveloppe allouée n’est pas extensible. Pour autant, le prix ne doit pas être le seul critère à entrer en ligne de compte. Pour la réussite d’une formation, plusieurs éléments doivent être appréciés :

Le détail des objectifs pédagogiques.

Ces derniers doivent être clairement définis et en accord avec vos besoins de formation. Si vous souhaitez que vos collaborateurs obtiennent une certification ou qu’ils bénéficient d’une formation qualifiante, les objectifs pédagogiques doivent en faire part.

Les compétences visées. 

N’oublions pas que l’objectif d’une formation professionnelle n’est pas de passer du bon temps, mais bien d’acquérir de nouvelles connaissances et de nouveaux savoir-faire. Assurez-vous donc qu’à l’issue de la formation, vos collaborateurs repartent avec un solide bagage.

Un suivi post-formation. 

Plateforme permettant de prolonger l’enseignement, livret pédagogique retraçant les points clés de la formation, interface permettant de tester ses connaissances… Le suivi d’une formation peut prendre de nombreuses formes. Certains centres de formation vont même plus loin en proposant de faire un point 6 mois après la fin du programme, afin de s’assurer de la validation des acquis. D’autres enfin proposent un réel suivi sur le lieu de travail, afin de vérifier la mise en pratique des compétences acquises.

Une formation personnalisable. 

Si à la lecture des objectifs pédagogiques vous vous rendez compte que certains ne collent pas à vos objectifs, le fait que le contenu de la formation soit adaptable représentera un vrai plus.

L’accompagnement proposé. 

Indifféremment du format de la formation, – présentiel ou distanciel -, l’accompagnement désigne les outils et les ressources mises à disposition de l’apprenant, pour lui apporter un suivi avant, pendant et après la formation.

Notez que selon l’emplacement géographique de la formation et ses modalités (présentiel ou distanciel), il sera possible d’ajuster le prix. En effet, une formation en e-learning ou en blend-learning entraînera forcément moins de dépenses pour l’entreprise, puisque les salariés auront peu ou pas besoin de se déplacer.

De la même façon, une formation se déroulant dans la même ville que votre entreprise ne nécessitera pas de frais d’hébergement et de déplacement, faisant significativement baisser la facture par rapport à une formation se déroulant à 200km de vos locaux.

2. Faire l’impasse sur la certification

Qualiopi, OPQF, normes ISO, Equis, certifications internationales… Pour démontrer leur sérieux, certains organismes de formation ont entrepris des démarches pour obtenir des certifications et des labels. Si ces dernières ne sont pas indispensables au bon déroulé d’une formation, elles représentent tout de même un gage de confiance.

En effet, une certification signifie que l’organisme s’est volontairement soumis à l’évaluation d’auditeurs, en vue de répondre à des critères de qualité spécifiques, tels que la qualité des cours ou l’adéquation des moyens mis en œuvre au regard des objectifs.

3. Négliger le profil des formateurs

Vous ne voudriez pas avoir choisi un organisme de formation réputé et vous retrouver avec un formateur maîtrisant mal son domaine, qui se contenterait de faire défiler un bête PowerPoint ! Pour la réussite d’une formation, le profil du formateur est crucial.

Ainsi, n’hésitez pas à faire une recherche Google de son nom, vérifier son profil Linkedin et ses différentes publications, pour vous assurer que le formateur dispose d’une expertise satisfaisante.

4. Ne pas vérifier les avis d’anciens participants

Dans l’absolu, mieux vaut privilégier une formation qui a déjà eu l’occasion de faire ses preuves, autrement dit, qui ne se déroulera pas pour la première fois avec vos collaborateurs. Ainsi, vous pourrez consulter les avis d’anciens participants et jauger de la qualité du centre de formation.

Dans le même ordre d’idées, vous pouvez prendre contact avec des entreprises ayant déjà bénéficié des services de tel organisme de formation. Si vous avez le temps, vous pouvez également vous rendre directement sur place pour visiter les locaux et vous assurer du sérieux de la formation proposée.

5. Ne pas se faire accompagner dans la recherche des formations

Face à la multitude d’offres disponibles, il peut être vraiment difficile pour un responsable formation de faire les bons choix. Dans ce contexte, il est important de ne pas rester seul. Ainsi, si votre entreprise compte moins de 50 salariés, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre OPCO pour obtenir des conseils.

La meilleure façon pour ne pas commettre d’erreurs dans son choix de formation, c’est d’avoir un outil qui vous facilite le recueil des besoins et la création de catalogue de formation.

👉Contactez-nous pour en savoir plus !


Partager cet article 👇

Playful Linkedin Icon